Jakmen électronique et bricolage

Impression des typons:

Ils sont créés avec une définition de 600 dpi (dots per inch : points par pouce) et à l'échelle 1. Donc, pour les imprimer, veillez à ce que votre imprimante soit en 600 dpi et le visualisateur pdf à l'échelle 1 ou 100%. Avec Acrobat Reader, menu Imprimer, cadre Gestion de la page, la mise à l'échelle doit être Aucune. Avec Foxit Reader, menu Imprimer, cadre Traitement de l'impression, Facteur de...Aucun (Zoom 100%). Avec Sumatra, l'impression se fait toujours à l'échelle 1.
J'imprime sur du transparent pour rétro-projection sur une imprimante laser (le jet d'encre n'est pas assez précis). Je superpose 2 typons pour avoir un noir bien opaque. Pour les circuits double face, le côté composant est en miroir, de façon à ce que le côté imprimé soit sur le cuivre, et pas à travers le support transparent. Faire bien attention en superposant les 2 faces.
Une explication claire et précise http://matthieu.weber.free.fr/
La méthode que j'utilise pour insoler des doubles faces:
- couper un des 2 typons avec 2cm de plus que l'autre, fixer un morceau de plaque sur un bord (du double face à moquette va très bien)
- superposer les 2 typons, coller le plus petit sur le plus grand sur un côté avec de l'adhésif de masquage ou autre
- couper le circuit imprimé avec 1/2 cm de plus que le typon sur un côté
- mettre ce circuit entre les feuilles des typons assemblés et le maintenir avec de l'adhésif double face à un des 2 typons (utilité du 1/2cm en plus)
- mettre un morceau de papier foncé sur le typon non exposé aux UV (pour éviter toute réflexion)
Une photo peut-être plus explicite que le baratin ci-dessus.

Fabrication des circuits imprimés:

Si vous n'êtes pas équipé et "amateur" dans ce domaine, une recherche avec votre moteur de recherche favori vous donnera des dizaines de sites expliquant cela. Par exemple celui là ,qui offre également la réalisation de vos circuit à un coût très compétitif. Pour la réalisation de vos circuits vous avez aussi celui-ci.
Pour chaque réalisation, vous avez 2 fichiers .zip. Un contenant les schémas au format Winshem et Wintypon, les typons et schémas au format .pdf. Un autre contenant les fichiers programmes sources et .hex pour les pics.
Pour souder les cms je vous conseille d'utiliser un petit fer à souder (12 Watts maxi). J'utilise celui là .
avec la panne biseau qui s'use assez vite, mais elles ne sont pas chères. Pour dessouder des CMS (et les souder), la station à air chaud est la plus adaptée, j'ai une AOYUE achetée sur Ebay.
Et pour bien voir, une loupe frontale me semble indispensable.
J'ai à peu près la même que celle-ci.

Souvent sur les forums, la réalisation de trous métallisés est évoquée. J'ai élaboré une méthode assez fastidieuse, mais qui donne de bons résultats. Elle est décrite ici (pdf)

Programmation des micro-contrôleurs pics:

Beaucoup de personnes, peu connaisseur en électronique, se lancent dans des projets, pas toujours simples, avec des Arduinos. Quand j'ai commencé à me "pencher" sur les micro-contrôleurs (avant 2000), arduino n'existait pas, mais j'avais les bases en électronique et informatique (mini-calculateurs). Je me suis alors "plongé" dans les cours de Bigonoff, très pédagogiques et complets http://www.abcelectronique.com/ Avec ce cours, même si vous voulez utiliser Arduino, vous saurez comment fonctionne un micro-contrôleur, et un pic ou un atmega, c'est le même principe.
Pour l'électronique qui va avec et autour, il faut les bases indispensables. Ce site est très complet.
N'essayez pas de sauter les étapes, il faut comprendre ce que vous faites, aussi bien hard que soft. Sinon, si votre montage ne marche pas, vous serez incapable de le débugger. Copier un schéma ou du code sans le comprendre, c'est la meilleure façon de faire un circuit qui "tombe en marche", et vous serez incapable de le faire fonctionner sans un appel au secours sur un forum ou à l'auteur.

Pour la programmation des pics utilisés dans mes réalisations, il existe plusieurs produits commerciaux ou à réaliser. Notamment sur ce site http://www.abcelectronique.com/.

Personnellement, j'ai longtemps utilisé celui paru dans le N° 283 d'Electronique Pratique connecté sur le port série. Malheureusement Electronique Pratique a ...disparu. Celui ci est très similaire.

En plus du circuit programmateur, il faut le logiciel de transfert des fichiers .hex du pc vers le pic.
L'incontournable Icprog, dispo là : >http://www.ic-prog.com/
Mais je lui préfère Winpic800, plus performant et sait programmer plus de modèles, dispo là : http://www.winpic800.com/ .

Vous pouvez aussi utiliser un des programmateurs de Microchip (ICD2, ICD3, pickit2 ou 3), Ils pullulent, originaux ou clones, sur le net à tous les prix . J'avais construit un clone ICD2 , mais qui ne pouvait pas programmer les pic alimentés en 3,3V, sans modifications. Alors, j'ai acheté un pickit3 original sur l'ebay pour 25 Euros venant de Chine et fonctionnant parfaitement. Un ICD ou un Pickit sont prévus pour faire la programmation (et du débogage) in situ (ICSP), mais il est facile de faire un support, même sur plaque à trous.

Les connecteurs ICSP utilisés sur mes circuits sont différents de l'original du fait que j'ai utilisé auparavant un ICD2. Et pour être compatible avec tous mes montages, j'ai fait un cordon "fait maison" pour mon pickit3. Le connecteur femelle sur les cartes est un modèle "barrette tulipes", avec bien sur le modèle mâle au bout du cordon ICSP. Attention, il n'y a pas de détrompeur! Mais vous pouvez aussi utiliser un autre type de connecteurs, ceux pour circuit imprimé par ex.

Ayant eu besoin de programmer des petits pic 8 broches en boîtier SOIC, et sur un circuit le plus petit possible, j'ai fabriqué un support spécial qui se connecte sur le pickit3. J'en ai aussi fait un pour les DIL

Pour maintenir les pics SOIC, j'ai fabriqué un petit levier coudé en corde à piano de 0,8mm avec des supports soudés sur le circuit, comme vous pouvez voir sur la photo.
Le circuit est alimenté en 5V (ou 3,3V) par le connecteur relié à un bloc secteur 5V du commerce ou récupéré. Pour les pics alimentés en 3,3V, j'ai fait un petit adaptateur avec un régulateur 3,3V (78L33). Les schémas et typons sont dans ce fichier zip .

Pour visualiser, modifier, simuler, compiler un programme pour pic, programmer en circuit, on utilise Mplab fournis gratuitement par le fabricant des pic Microchip dispo là http://www.microchip.com/ Cliquez sur la version que vous souhaitez installer.
Pour trouver le Pic qu'il vous faut, utilisez le sélecteur http://microchip.com/

Quelques astuces:

Soudage des circuits intégrés: certains circuits (micropross, circuits à base cmos) sont très sensibles à l'électricité électrostatique (notamment celles de nos petits doigts). J'ai "tué" comme ça des Pics et un L6206.
Il faut utiliser soit un fer à souder basse tension, soit un fer relié à la terre, et ne jamais toucher les broches des circuits avec nos doigts. Utiliser des brucelles isolées, ne pas toucher la soudure avec nos doigts, mais la tenir par la bobine en plastic. Les puristes (et les pros) utilisent un tapis antistatique et un bracelet au poignet reliés à la terre.
Si comme moi vous êtes assis sur un siège en tissu, avant de souder, toucher le bout d'un fil de cuivre dénudé relié à la terre.
Voir les conseils sur ce site

Soudage à l'étain du fer et même de l'inox: décaper les zones à souder à l'abrasif ou avec une petite meule, de façon à avoir le métal à nu. Mouiller les zones avec de l'acide phosphorique (vendu en GSB comme dérouillant dégrippant)(j'ai une fiole Phebus depuis presque 10 ans), étamer les 2 parties et assembler. Bien sûr ça marche aussi pour cuivre ou laiton sur fer. N'oubliez pas d'utiliser le fer adapté aux pièces à souder. Par exemple, souder le réservoir (voir rénovation réservoir essence) avec un fer de 50 Watts, ça ne soudera jamais.
On peut aussi utiliser de la pâte à souder (Geb par ex), mais c'est moins efficace, surtout pour l'inox.

Perçage inox: ne pas tourner trop vite et lubrifier avec un morceau .....d'oignon! Et avec des forêts au cobalt, c'est comme de percer de l'alu!

Perçage de "gros" trous dans de la tôle fine: percer à 6 puis utiliser un forêt conique, par ex le 495477 chez Conrad.

Grattage tôles, etc: je conseille le grattoir Bahco625 (cher mais efficace) dispo chez http://www.bricozor.com. Les lames sont en carbure (chères)


=============================================================

Aller en haut de page

 Dernière mise à jour:
30 Octobre 2018
Vous êtes le
[Compteur] ème visiteur